L’Anatomie du centre

Auteurs : Agnès Benoit, Nancy Topf

Langue : FR

Traduction : Aude Fondard

Thèmes : Pédagogie et transmission

Nombre de pages : 68 pages

Maison d’édition : Editions Contredanse

Année de publication : 2020

Prix :  16,00

Étiquettes : Mary Fulkerson, Nancy Topf

Une introduction à la pratique de la Topf Technique TM and Dynamic Anatomy
Sous la direction de Melinda Buckwalter, conseillée par Jen Harmon.

Nancy Topf nous emmène au centre du corps humain, à la rencontre de plusieurs composantes de notre anatomie. Sous la forme de conversations imaginaires, Bouche, Langue, Colonne vertébrale, Bassin et Psoas évoquent avec humour et précision leur position, leur forme, leurs fonctions et leurs relations. Ces informations créent de nouvelles images susceptibles de modifier la perception de notre corps et de nous donner accès à notre axe central, source profonde de notre équilibre, de nos mouvements, de nos danses. Exercices pratiques et images contribuent à nous transmettre les principes de la Topf Technique TM and Dynamic Anatomy, par leur expérience physique et sensible.

L’œuvre de la danseuse, chorégraphe et pédagogue étasunienne Nancy Topf (1942–1998) reflète l’intérêt au XXe siècle pour une conscience plus fine du corps. Son manuscrit inédit est ici mis en perspective par les textes de Melinda Buckwalter, revenant notamment sur ses liens avec Mabel Todd, Barbara Clark, l’Ideokinesis, le Contact Improvisation et la Release Technique. Cet éclairage sur la genèse et les fondements de la Release Technique permet de clarifier l’usage de ce terme et de remonter aux sources d’une pratique bien vivante dans la danse aujourd’hui.

Traduction de l’ouvrage original The Anatomy of Center — An introduction to the practice of Topf Technique TM and Dynamic Anatomy, publié aux Éditions Contact Quarterly, par Aude Fondard.

Sommaire

Extrait:
« Bouche : L’une des toutes premières expériences du centre est bien connue des bébés : quand ils sucent leur pouce et l’appuient contre la paroi arrondie en forme de dôme de leur bouche. Par le toucher, les bébés savent déjà beaucoup de choses sur leur centre et son extension vers le haut. C’est une sensation fondamentale que nous avons oubliée et devons réapprendre.

Italica Puisque tu me le suggères implicitement, je vais sucer mon pouce. Heureusement que je n’ai pas peur du ridicule.

Bouche : Ne t’inquiète pas, Italica, avec moi, ton secret est bien gardé. En fait, quand tu appuies ton pouce contre les parois de ta bouche, tu te mets en lien avec la façon dont tu as trouvé ton premier alignement d’être humain, avec la façon dont un bébé réussit à tenir sa tête en équilibre sur sa colonne.
Bâiller est une autre manière de nous rappeler notre structure et notre centre une fois adulte. »