Bookshop
  • Français
  • English
  • Uncategorized

    Hommage à Philippe Grombeer

    Philippe Grombeer : Adieu l’ami

     

    Qui ne connaissait pas Philippe ? Directeur des Halles de Schaerbeek, à Bruxelles, durant 28 ans puis premier directeur du Théâtre des Doms, à Avignon, cet acteur incontournable de la vie culturelle belge s’est éteint à 74 ans. Fichu virus ou maladie, qu’importe, beaucoup trop tôt.

     

    « Homme de fidélité, programmateur hors pair, découvreur de talents. Discret, généreux, curieux »… ce sont ces mots qui reviennent sous la plume de celles et ceux qui l’ont côtoyé. Lecteur assidu et bienveillant de Nouvelles de Danse, il nous adressait spontanément des messages d’encouragements. Merci à toi, Philippe !

     

    Et puis il y a toutes celles et ceux que sa mort a laissés aphones de tristesse et de sidération. Alors, en attendant de partager physiquement nos mots et émotions, voici quelques textes en guise d’hommage.

     

    Alexia Psarolis / Nouvelles de danse

     

     

    « Aujourd’hui, on a perdu notre doyen, notre copain, notre grand sage… et on est très très tristes. Merci à toi Philippe, pour ton investissement de chaque instant, pour tous ces bons moments partagés, pour tous ces artistes que tu as aidés, pour tous ces spectacles que tu as soutenus, pour tout ce que tu as apporté au secteur culturel dans son ensemble. Merci d’avoir toujours été là, partout, pour tous, tout le temps. Avec toi, on ne s’ennuyait jamais. Ton regard pétillant va nous manquer grave ! Ciao l’artiste et vive les clowns ! »

     

    Isabelle Jans / Aires libres

     

     

    « J’ai été secouée et pas surprise, au fond, que la maladie de Philippe l’éteigne au moment où les arts vivants sont étouffés, virtuels le plus souvent et en manque d’air… Son regard intelligent, généreux, plein de malice et de générosité va me manquer. Cela fera aussi partie du monde d’après, celui des arts vivants avec une des personnes les plus ouvertes et des plus attentives au milieu des arts urbains et à tant d’autres talents chez nous qui ne sera plus dans les salles et lieux de rencontres. »

     

    Sandrine Mathevon / Le Jacques Franck

     

     

    « L’annonce du décès de Philippe Grombeer suscite une grande émotion pour ceux d’entre nous à Lezarts Urbains qui ont collaboré avec lui. Il nous parait important de rendre un hommage particulier à celui qui fut un « activiste » de l’alternative à Bruxelles, un responsable culturel éclairé et engagé, ainsi qu’un compagnon de route du mouvement Hip Hop en Belgique, dès son émergence puis auprès des « cultures urbaines ».

     

    On se souviendra qu’à plusieurs reprises, dès 1990, Philippe, alors à la direction des Halles de Schaerbeek, a ouvert les portes de ce lieu culturel de prestige dans la capitale, permettant ainsi au Hip Hop d’acquérir enfin l’accès à la reconnaissance par les médias et par la sphère culturelle.

     

    C’est encore lui qui par la suite, à la Direction du Théâtre des Doms à Avignon, a accueilli chaleureusement de nombreux artistes en danse urbaine et en slam, les aidant à se former et à produire leurs spectacles.

     

    A une époque où la majeure partie de l’establishment culturel était totalement fermée face au jeune courant urbain en recherche, son engagement et celui des équipes avec lesquelles il collaborait, représentait une réelle prise de risque et une avancée substantielle.

     

    Sa bienveillance envers les artistes, sa curiosité, sa disponibilité, son ouverture d’esprit, mais aussi sa lucidité sur les enjeux et sur les difficultés à surmonter pour qu’advienne enfin cette démocratie culturelle dont on parle tant, laisseront des traces et des références à méditer ».

     

    Alain Lapiower au nom de Lezarts Urbains

     

     

    Articles : 

    « Philippe Grombeer : un regard précieux s’est éteint », Marie Baudet, La libre Belgique

     

    « Philippe Grombeer, un bâtisseur de pont », Jean-Marie Wynants, le Soir

     

    → « Philippe Grombeer quitte la scène », Eric Russon, Moustique

     

    « Philippe Grombeer : l’homme discret du théâtre s’est éteint », Françoise Baré, rtbf.be

     

    →  « Philippe Grombeer. Hommage. », Christian Jade, rtbf.be. Avec une archive audiovisuelle de 1976 (issue de Courants d’art)

     

     

     

    0

    Your Cart is Empty