Bookshop
  • Français
  • English
  • Tout Public
    Jeune public / Young Audience
    Provinces
    01. Bruxelles - Brussels 02. Antwerpen- Anvers 03 - Brabant wallon 04. Vlaams Brabant - Brabant flamand 05. Hainaut 06. Namur 07. Liège 08. Luxembourg 09. Limburg- Limbourg 10. Oost Vlaanderen - Flandre Orientale 11. West Vlaanderen- Flandre Occidentale

    neverstopscrollingbaby

    Proposed by : neverstopscrollingbaby

    06.12.2022

    10.12.2022

    Balsamine

    Monstrare et/ou Monere

    Proposed by : Monstrare et/ou Monere

    14.12.2022

    15.12.2022

    Kaaistudio's

    Un dos courbé, parlant sans bouche. Des bras qui suivent leur propre chemin. Des jambes qui se balancent toutes seules. Jusqu'à ce que, au bas du dos, une bouche émerge quand même au-dessus du pantalon. Est-ce que toutes ces parties du corps vont ensemble ? Et où est la tête ? Dans l'obscurité ne résonne plus qu'une voix, comme une éruption tonitruante venue des profondeurs.

    Dans son premier solo, Milø Slayers explore la frontière entre l'être humain et le monstre. Monstrare et/ou Monere est un triptyque vivant qui traite du potentiel de la monstruosité - non pas dans un sens hollywoodien, mais comme une conscience plus profonde qui veut s'affranchir des catégories fixes. L'identité peut-elle être fluide ? Où se situent les limites entre le corps "normal" (normatif) et un corps vécu comme déformé, monstrueux ? Slayers fusionne sa formation chorégraphique en hip-hop avec les structures de la danse contemporaine abstraite, sous un jeu de lumière qui déforme constamment les proportions humaines connues. 

    Leçons de Ténèbres

    Proposed by : Leçons de Ténèbres

    16.12.2022

    17.12.2022

    De Kriekelaar

    Dans Leçons de Ténèbres, quatre corps, trois adules et une enfant, se font le porte-voix de récits oubliés ou que l’on a voulu faire disparaître. Ces personnes creusent, corps penchés, courbés, jusqu’à déterrer l’invisible. Elles se transforment, disparaissent et se métamorphosent. Tour à tour, elles défient, témoignent, assistent, protègent, soutiennent et font apparaître des visions.

    Les Leçons de Ténèbres sont originellement un genre musical liturgique du XVIIème siècle qui met en musique les lamentations de Jérémie sur la disparition du mur de Jérusalem. C’est également le titre d’un film réalisé par Werner Herzog en 1992 sur la mise à feu de 732 puits de pétrole par les forces irakiennes qui se retirent du Koweit. Le réalisateur y met en scène une vision d’apocalypse comme un long poème sur la fin de la Terre.

    Les Leçons de Betty Tchomanga pleurent elles aussi des destructions du monde et de la Terre. Elles parlent des ténèbres et depuis les ténèbres, pour chercher la lumière mais aussi pour explorer l’obscure, nos histoires cachées et enfouies. Dans sa précédente pièce, Mascarades, présentée dans les Kaaistudios en 2021, Betty Tchomanga explorait la figure mythique de Mami Wata, principale divinité de certains cultes vaudou. Pour sa nouvelle création, elle poursuit ses recherches, notamment au Bénin, et croise les thèmes vaudou aux questions d’écologie décoloniale.

    J’en pris les oiseaux / Criiez oracle

    Proposed by : J’en pris les oiseaux / Criiez oracle

    06.12.2022

    10.12.2022

    Mezzo

    Anagramme des noms des deux interprètes, J’en pris les oiseaux / Criiez oracle se compose d’un solo au plateau et d’un duo vidéo-danse rassemblant Jason Respilieux et Claire Croizé.

    C’est un art du ralentissement et de l’attention que le spectacle nous invite à considérer : attention renouvelée aux sensations qui permettent de se percevoir en tant qu’humain comme relié à notre environnement et dépendant de lui.

    L’écriture chorégraphique poétique et sensorielle de Jason Respilieux propose aux spectateurs d’accéder au sensible, d’observer les signes et, en utilisant nos cinq sens, de renouer un dialogue ténu entre nos corps et le vivant qui les intègre et les compose.

    Rafales

    Proposed by : Rafales

    06.12.2022

    10.12.2022

    Les Brigittines

    En fuite sur une route semée d’embûches, un groupe avance inexorablement, soudé face à la menace d’un danger imminent. Les cinq interprètes forment sur le plateau un corps solidaire, faisant face à l’incertitude en explorant les gestes de la coopération et de l’entraide mais aussi de la rivalité et des fantasmes.

    Entre actions physiques concrètes et abstraction des paysages sonores et graphiques qu’ils traversent, les corps semblent aspirés dans un espace-temps morcelé. Ils multiplient alors les tentatives de reconstruire leur environnement pour mieux s’en émanciper.

    Naviguant entre réalisme et onirisme, Shantala Pèpe déploie un récit chorégraphique, pictural et sonore sur la migration et l’entraide.

    Les Autres

    Proposed by : Les Autres

    29.11.2022

    30.11.2022

    Les Brigittines

    Les Autres marque la rencontre de Kader Attou avec des instruments de musique atypiques qui font corps avec leurs interprètes. Orgue de cristal, thérémine : ces instruments aux sonorités rares dont on joue sans presque sembler les toucher suscitent une forme de rêverie éveillée, renouvelant le dialogue entre la musique, la danse et la scénographie. Entre illusion et surprise s’ouvre un espace-temps fantasmagorique où la beauté naît de l’étrange et de l’insolite. Six danseurs à la personnalité singulière, issus des esthétiques hip-hop et contemporaine, composent avec les musiciens un spectacle à la fois baroque, intense et surprenant, se jouant de la matérialité du monde.

    Giselle…

    Proposed by : Giselle...

    29.11.2022

    03.12.2022

    près un premier volet consacré à Phèdre, François Gremaud poursuit sa trilogie sur les grandes figures féminines tragiques des arts vivants en adaptant Giselle*, chef-d’œuvre du ballet classique et pièce incontournable du répertoire romantique.

    Comédie-ballet qui s’invente en une sorte de conférence dansée, Giselle… se pare ici de trois points de suspension. Cette ponctuation apparue dans la langue française avec le romantisme pour figurer le caractère inexprimable d’une chose, annonce que Giselle est à la fois là et pas là. Manière programmatique d’affirmer, qu’en deçà du ballet, il y a tous les sortilèges de la forme et de la fiction. Tout est question de circulation, entre la mémoire et l’imaginaire, entre la voix et le pas de danse, entre le dedans et le dehors.

    Dans une esthétique dépouillée, Samantha van Wissen commente, paraphrase, documente et danse Giselle. L’interprète iconique de la pièce Rosas Danst Rosas de Anne Teresa De Keersmaeker joue magnifiquement de tous les registres, à travers une forme composite et constamment inventive, soutenue par la musique du compositeur Luca Antignani, inspirée de la musique d’Adolphe Adam, et interprétée par quatre musicien·nes – flûte, harpe, saxophone, violon.

    À la fois pédagogique et évocatrice, Giselle… donne à voir toute l’émotion contenue dans le ballet ainsi que la magie de l’une des plus belles héroïnes de l’histoire de la danse.

    The Dancing Public

    Proposed by : The Dancing Public

    09.12.2022

    10.12.2022

    Les Écuries

    Formée à Amsterdam et Bruxelles, diplômée de P.A.R.T.S. en 2004, la chorégraphe et danseuse danoise développe très tôt un art de l’hybridité.
    Sa quête — brouiller les apparences, renverser les logiques, bousculer nos perceptions, questionner les représentations du corps — trouve un nouveau mode d’expression dans The Dancing Public.
    Conçue avant le covid, mais mûrie pendant la grande parenthèse, la pièce prend la forme de retrouvailles festives, au cœur même de la foule. Historique, scientifique, sociologique, voire politique, le voyage que propose Mette Ingvartsen nous entraîne parmi les mouvements de « folie dansante » liés à des pathologies ou à des périodes de crise socio-économique. Le tout à travers une performance qui, empruntant à divers registres, explore et expose avec une puissance communicative ce que les corps dansant ensemble portent en eux de dissidence.

    Temps de Baleine

    Proposed by : Temps de Baleine

    public : 7+

    16.12.2022

    17.12.2022

    Les Écuries

    Après des études d’histoire, Jonas Chéreau se forme à la danse au CNDC d’Angers. Interprète, il travaille notamment avec Daniel Larrieu, Fanny de Chaillé, Lilia Mestre, Sara Manente,… Chorégraphe, c’est encore par la collaboration et l’hybridation qu’il avance, aux côtés entre autres de Jacques Bonaffé, Madeleine Fournier ou Diederik Peeters.

    Son univers dansant s’acoquine volontiers d’autres disciplines, sensibilités ou esthétiques. Avec Baleine, Jonas Chéreau se lance en 2019 dans une nouvelle exploration créative, en solo cette fois – et dont il forge en 2021 une version jeune public, Temps de Baleine, qui aborde par tous les angles la notion du temps, de celui qui passe à celui qu’il fait. Dans cette « météodanse » low-tech qui « s’amuse à relier les états émotionnels intérieurs à ceux de l’extérieur », le chorégraphe imbrique le mouvement et l’image, joue sur les mots et leur texture, arpente les paysages mentaux d’une inquiétude planétaire, de variations atmosphériques en perturbations passagères.

    Simple

    Proposed by : Simple

    14.12.2022

    Le Manège Maubeuge

    Être ensemble, c’est quoi ? Et ensemble sur un plateau, on fait quoi ? Question simpliste ? Non, fondamentale ! Avec ce spectacle aux gestes économes, la chorégraphe belge Ayelen Parolin a voulu retrouver une évidence enfantine, sans prétention, débarrassée de tout le superflu pour ne garder que le plaisir du jeu. Alors, elle gratte et met le mouvement à l’os, enlevant même la musique. Restent les corps et le rythme des pas. Et c’est à partir de là, avec rien ou pas grand-chose, que tout est ouvert et possible !

    Sur scène, le trio de danseurs complices Baptiste Cazaux, Piet Defrancq et Daan Jaartsveld dont les justaucorps bariolés évoquent une session de peinture enfantine qui aurait dérapé, se jette avec bonheur dans un étonnant jeu de construction. Le jeu comme source du mouvement et du lien social, c’est en quelque sorte la source de Simple. C’est sincère, c’est puissant, c’est drôle. Être ensemble, c’est tout. C’est déjà énorme, et ça fait du bien.

    Sonoma

    Proposed by : Sonoma

    30.11.2022

    Palais des Beaux-arts Charleroi

    L’être humain vit à toute vitesse, si vite qu’il peine à suivre l’Histoire du monde. Désemparée face à une société en accéléré, Sonoma danse un monde à la rencontre de ses limites.

    En 2020, dans une Espagne submergée par l’épidémie, les autorités politiques s’interrogent sur l’utilité de la culture, comme dans bon nombre de pays. En réponse, Marcos Morau crée Sonoma et projette sur scène une alternative surréaliste à la crise. Sonoma est un mot qui n’existe pas dans la langue espagnole. Cependant, il s’inspire du grec, soma (corps) et du latin, sonum (son) : le son du corps.

    Lancées à vive allure sur le plateau, neuf femmes dansent, à perdre haleine, l’histoire d’une humanité prise dans son propre tourbillon. Un monde où les corps s’emballent en noir et blanc sous des chignons serrés et d’austères jupons. Que les femmes évoquent la sainte ou l’ingénue, la mariée immaculée ou la sorcière poings levés, elles font corps et cris. Un cri puissant d’êtres humains qui veulent continuer à clamer qu’ils sont vivants.

    Pour concevoir ce spectacle, le chorégraphe Marcos Morau (fondateur de La Veronal, une compagnie parmi les plus passionnantes d’Europe) se réfère à Luis Buñuel et Pablo Picasso, deux avant-gardistes fascinés par le paradoxe entre modernité et traditions.

    COLD BLOOD

    Proposed by : COLD BLOOD

    01.12.2022

    02.12.2022

    Wolubilis

    Jaco Van Dormael et Michèle Anne Demey nous avaient submergés d’émotion avec Kiss & Cry suivi quatre ans plus tard de Cold Blood. Deux succès inoubliables. Ils reviennent avec ce dernier opus et nous emmènent dans leur micro monde où se mêlent nano-danse, théâtre et musique!

    Les lumières de la salle s’éteignent… Action ! On tourne un film en direct sous vos yeux. Des doigts cabriolent, des caméras voltigent et dansent, une voix raconte… Une voix douce et forte qui raconte l’histoire de sept morts absurdes et singulières mais surtout les souvenirs que nous emportons lorsque l’on passe de vie à trépas. Un voyage hypnotique, d’une saisissante beauté où l’on fait, du bout des doigts, des claquettes avec des dés à coudre, de la pole dance sur un air de Janis Joplin et même du ballet aquatique. Simplement fabuleux !

    0

    Your Cart is Empty