hemburger

Nancy Topf

Nancy Topf

Nancy Topf (1942–1998) est une pionnière, aux côtés de John Rolland, Marsha Paludan et Mary Fulkerson, de l’Anatomical Release Technique, de l’éducation au mouvement et de la rééducation physique.

Nancy Topf, John Rolland et Marsha Paludan créent le Vermont Movement Workshop, un laboratoire d’enseignement et d’expérimentation de leurs idées qui dure de 1974 à 1985. Sur une période de trente ans, Nancy Topf développe son approche de la Release Technique, plus tard certifiée par l’ISMETA (International Somatic Movement Education and Therapy Association) et appelée Topf Technique ™ and Dynamic Anatomy. On peut découvrir cette dernière lors de séances individuelles de travail corporel par le toucher ou de cours de mouvement improvisé qui comprennent du travail par le toucher. Sa méthode thérapeutique est influencée par les idées de Wilhelm Reich, par son expérience personnelle de conseillère ainsi que par ses études sur le bouddhisme au Naropa Institute et, plus tard, auprès de Gelek Rimpoche.

Nancy Topf est formée à l’eurythmie de Dalcroze, enfant, et à la danse à la Martha Graham School, adolescente. Étudiante en danse à l’université du Wisconsin, elle est l’élève de Margaret H’Doubler. Son diplôme en poche, elle va à New York se former auprès de José Limón et au studio de Merce Cunningham ainsi qu’auprès d’Anna Halprin. Elle danse professionnellement avec Viola Farber et Katherine Litz, pour n’en citer que deux. Nancy Topf a une prédilection pour l’aspect technique de l’enseignement de la danse ; elle enseigne la technique Cunningham à l’université de l’Illinois lorsqu’elle rencontre ses futurs collaborateurs.

En plus de transmettre sa propre méthode aux États-Unis dans des établissements tels que le Laban / Bartenieff Institute of Movement Studies et à Movement Research à New York, elle enseigne au Dartington College of the Arts en Angleterre, à la School for New Dance Development à Amsterdam, à l’Instituto Nacional de Bellas Artes à Mexico ainsi que dans des écoles de danse à Genève et Stockholm. Elle crée aussi des chorégraphies et danse, parfois au côté de son mari Jon Gibson, compositeur jouant de plusieurs instruments. Le jour où elle perd la vie dans le crash de l’avion Swissair 111, Nancy Topf a achevé une première version de son introduction à la Topf Technique ™ qu’elle nomme The Anatomy of Center et dont Melinda Buckwalter, conseillée par Jen Harmon, publie des extraits édités dans la série de Chapbooks aux Editions Contact Quarterly (Chapbook 3 – The Anatomy of Center – An introduction to the practice of Topf Technique® and Dynamic Anatomy). Cet ouvrage a été traduit en français par Aude Fondard aux Éditions Contredanse : L’anatomie du centre – Une introduction à la pratique de la Topf Technique ™ and Dynamic Anatomy.

Lire plus

Bookshop

Mon Panier
0