hemburger

Chris Crickmay suit d’abord une formation d’architecte, avant de se mettre à écrire et à concevoir des installations, se spécialisant dans la création de dispositifs interactifs pour la scène alliant art et danse. Il a longtemps travaillé dans l’enseignement supérieur au Royaume-Uni. En tant que professeur d’Art et de Design, il a notamment passé huit années à l’Open University, dirigé pendant treize années le département d’Art et de Design de l’université de Dartington (où il a enseigné au sein du module “Art et contexte social” qu’il a initialement créé), puis il a été pendant dix ans maître de conférence à l’université de Bristol. Son intérêt constant pour les stratégies de création ainsi que pour le rapport entre l’art et la vie, se retrouve dans ses travaux de recherche et dans son enseignement. Il collabore à différents projets d’art vivant, notamment à la série des Promenades – œuvres surtout destinées à des galeries – avec la danseuse Eva Karczag et la musicienne Sylvia Hallett. Il collabore également avec la chorégraphe suédoise Ellen Kilsgaard, notamment sur le projet en cours intitulé Light Dark Light Heavy, un solo pour une danseuse transportant une source lumineuse dans un environnement acoustique créé par l’artiste sonore Sharon Stewart.

Avec Miranda Tufnell, il a également dirigé de nombreux ateliers combinant art, mouvement et écriture.
Il est le co-auteur avec Miranda Tufnell de deux livres intitulés Body Space Image, Dance Books, (1990) et A Widening Field : Journeys in Body and Imagination, Dance Books, (2004).

En 2016, les Éditions Contredanse publie Corps, espace, image, la traduction française de Body, Space, Image.

Bookshop

Mon Panier
0